Partir deux mois à New York pour travailler mon anglais

Partir deux mois à New York pour travailler mon anglais

Voyager à l’étranger est important pour travailler son anglais, essentiel lorsque l’on souhaite travailler à l’étranger ou tout simplement dans le digital. J’ai donc décidé de partir deux mois à New York lors de mes vacances d’été 2019. Vivre deux mois dans une ville aussi grande que New York, on découvre une véritable culture, propre à cette ville. Je suis parti durant 1 mois seul, et ma famille m’a rejoint le deuxième mois. New York est-il si convoité qu’on ne le pense ? 

Avant de partir à New York

Partir deux mois à New York ne s’improvise pas. Il faut savoir que j’avais plusieurs raisons à faire ce voyage : durant mon bachelor, je devais partir deux mois à l’étranger pour parler, je souhaitais retourner aux USA et je voulais progresser en anglais. New York était la destination idéale, c’est une ville qui me fait rêver. J’étais déjà parti une semaine en 2017, mais cela n’est pas suffisant pour découvrir cette si grande ville. Les Etats-Unis me font rêver en général, on peut trouver des inconvénients, mais il y a aussi beaucoup d’avantages.

Policeman

Travaillant dans le digital, on pourrait penser que la destination de prédilection serait San Francisco, mais New York est un réel coup de cœur pour moi. C’est aussi devenu une ville où les entreprises et les starts-up dans le digital s’installent de plus en plus. A titre d’exemple, en 2018, Google a investi 1 milliard de dollars pour 160.000m² de bureaux à New York

Pour partir aux USA, il faut connaître plusieurs choses : les billets d’avion coûtent très cher, il faut un visa, trouver une location, se déplacer… Tout cela, il faut bien réfléchir et s’organiser. Commençons par le billet d’avion, je suis passé par une agence en ligne, pour trouver les prix les plus attractifs. Pour le visa, il faut remplir un formulaire ESTA, il est valide 2 ans, il faut bien s’y prendre à l’avance. Enfin, la location, je suis passé par la célèbre Airbnb, dans une maison avec d’autres étrangers. Pour les déplacements à New York, il n’y a pas 36 000 solutions, la plus simple étant le métro

Vivre comme un New-Yorkais

Fake Donald Trump

Il faut dire que partir deux mois à New York, on est moins pressé de visiter la ville. On prend plus de le temps de regarder autour de soi, et honnêtement, je me suis aperçu de beaucoup de choses auxquelles je suis passé à côté lors de ma dernière visite dans la Big Apple. On accepte de perdre du temps, de parler aux gens, s’arrêter dès que l’envie se ressent. Mais parlons réellement ce que j’ai pu faire à New York durant ces deux mois

Rencontrer du monde

Je pense que c’est le point numéro 1 de mon voyage. J’ai rencontré des personnes fabuleuses, des quatre coins du monde. Une des plus belles rencontres est celle d’un Mexicain, avec qui j’ai pu partager une semaine, où l’on a visité tout New York à pied, dont une belle journée de marche de 50km dans Manhattan. Dans cette ville, on rencontre tout types de populations : Européens, Asiatiques… C’est vraiment très cosmopolite.

(Re)Découvrir New York

J’ai pu visiter les différents quartiers de New York, comme le Queens, Harlem ou le quartier populaire de Brooklyn. Durant ces deux à mois à New York, j’ai pu visiter les différents points incontournables de New York, et participer à divers événements : 

Fêter le “Fourth of July” 

New York 4th July Feu artifice

Je suis parti aux USA en juillet, qui dit juillet dit Indepedendence Day. Cette journée au Etats-Unis est très importante pour les Américains. La population est très patriote, attachée à son pays. Ce n’est pas étonnant de voir le 4 juillet des personnes déguisées aux couleurs du drapeau des USA. Le soir, un immense feu d’artifice a lieu le long de l’East River. Un spectacle de feu d’une heure !

New York 4th July Drapeaux

Randonnée dans New York

Si vous souhaitez visiter New York, vous allez beaucoup marcher. Sur les 2 mois, j’ai marché un peu moins de 800km ! Cela est assez conséquent mais de nombreuses fois j’ai privilégié la marche au métro, notamment dans les heures de pointe où les transports en commun sont bondés. Mais attention, Manhattan est très grand, pour aller du sud au nord, prenez le métro, ce sera plus rapide pour vous. Sur les deux mois, j’ai pu visiter différentes places à pied : Ellis Island, Manahattan, Brooklyn, Coney Island… Cependant à New York, la température est très élevée et humide l’été, pour preuve, au mois juillet, j’ai pu vivre une grosse canicule où des records de chaleur ont été battus!   

New York Manhattan Bridge

Aller à la plage : Coney Island

Coney Island

Eh oui ! Il possible d’aller à la plage, nous sommes à seulement 40 minutes de métro ! Direction Coney Island pour visiter la célèbre plage et le parc d’attractions. Ce lieu est un ancien complexe de loisirs. Atteignant le sommet de sa popularité au début du XXème siècle, et amorçant son déclin après la Seconde Guerre mondiale, le site a été revitalisé par les immigrants russes. En mai 2010, un nouveau parc apparaît, le “nouveau Luna Park“. Certaines attractions sont assez mythiques et datent du XXème siècle, comme la Wonder Wheel datant de 1920 ! À noter qu’en tant que fan de Mr Robot, célèbre série qui parle d’un hacker justicier, de nombreuses scènes ont été tournées à Coney Island.

Coney Island Wonder Wheel

Manger ! Parce que c’est important

On dit que les Américains mangent n’importe quoi ! En réalité, on peut trouver à manger pour pas cher mais ce n’est pas très sain #MacDo. Mais on peut arriver à manger correctement aux USA. En effet, de nombreux magasins proposent de la nourriture saine, en particulier dans les Whole Food, ce sont des véritables mines d’or ! On retrouve tout le nécessaire pour manger sainement : fruits, légumes. J’ai remarqué qu’il y a une véritable culture à New York. De nombreux  New Yorkais mangent très équilibrés, voire trop ! Un de mes meilleurs souvenirs sur le thème de la nourriture est ce qu’on appelle “Smorgasburg“.

Brooklyn Smorgasburg

C’est tout simplement le plus grand marché alimentaire en plein air hebdomadaire aux USA et attire 20 000 à 30 000 personnes chaque week-end à Brooklyn (Williamsburg et Prospect Park). L’entrée est gratuite et on peut donc trouver près de 100 vendeurs locaux proposant des plats salés et sucrés de dizaines de cuisines différentes (américaines, vietnamiennes, mexicaines, grecques…). Selon moi, Smorgasburg est un lieu incontournable. 

Brooklyn Smorgasburg Mexican Food

Les lieux historiques de New York

Statue of Liberty

New York est une ville avec de nombreux lieux qui sont insolites ! De Roosevelt Island en passant par le quartier du World Trade Center ou encore Wall Street, the Vessel, construction moderne dans le quartier de l’Hudson Yards, tous ces lieux sont à visiter en tant que touristes. 

The Vessel

Au pied de la tour One World Trade Center (la nouvelle tour construite suite des attentats du 11/09/2001) se trouve une gare : l’Oculus. Cette gare aux aspects futuristes abrite WTC Transportation Hub, la gare du World Trade Center d’où partent les trains PATH vers le New Jersey. L’Oculus remplace l’ancienne gare PATH, détruite lors des attentats du 11 septembre 2001 et l’effondrement des tours du World Trade Center. Il aura fallu plus de 10 ans pour mener à bien cette construction : le projet a été lancé en 2004 et la nouvelle gare a été inaugurée en mars 2016. Montant total des travaux : près de 4 milliards de dollars !

WTC Oculus

Chelsea Market, un passage obligatoire

Chelsea Market

Chelsea Market est un lieu qui m’a particulièrement marqué. C’est un marché couvert (appelé Urban Food Court) avec une quarantaine de commerces. On peut venir y acheter de la nourriture à emporter et faire du shopping. Ce bâtiment abrite aussi des bureaux à ses étages dont Google, les chaines de télévision Oxygen Network, Food Network, MLB.com. Le Chelsea Market existe tel qu’il est aujourd’hui depuis 2005. Avant cela, c’était la NABISCO (=NAtional BIScuit COmpany) depuis 1890. Les fameux Oreos ont mêmes été fabriqués dans cette usine. Ensuite dans les années 1990, le rez-de-chaussée de ces bâtiments a été complètement refait à neuf tout en gardant tout de même cet aspect industriel qui rend le lieu si unique ! Ce lieu se situe dans le quartier de Chelsea et de Meatpacking District.

Google's Office

Le sport à New York 

New York est ville très sportive où la population est très “healthy“. Le plus flagrant pour voir ça, il faut se lever tôt un dimanche matin et aller faire un footing à Central Park. On pourrait croire que nous sommes à une course régionale ! Les New-Yorkais ont vraiment une culture du sport et du bien-être. Après avoir parlé avec eux, je me rends compte qu’avoir une activité physique fait réellement partie de leur habitude. Mais c’est aussi un lieu de rencontre. Les habitants se lèvent tôt pour aller faire du sport, et il n’est pas rare de les voir aussi en faire après le boulot. 

Le dimanche est aussi un lieu de rassemblement. À côté de mon domicile, il y avait un parc avec plusieurs terrains de baseball. J’ai pris un plaisir fou à regarder ces amateurs entrains de jouer, et voir à quel point ils prennent au sérieux le jeu.

Baseball Player

J’ai aussi eu la chance de participer à un semi-marathon, au parc de Flushing Meadows – Corona Park, célèbre pour accueillir le tournoi ATP de tennis. Une très belle expérience, avec une course dite régionale, seulement une centaine de participants, rendant la course encore “américaine”, avec seulement les locaux. 

Runner Half Marathon

J’ai d’ailleurs réalisé une petite vidéo de mon séjour à New-York : 

 

En conclusion, partir deux mois à New York fut une véritable expérience, que ce soit pour la langue, mais aussi pour découvre une culture très atypique. Ce voyage m’aura aussi ouvert les yeux sur mon objectif de carrière professionnel, à m’internationaliser dans les prochaines années. Ces 2 mois m’ont apporté une vraie motivation dans ma société pour la développer. N’hésitez pas à visiter mon site professionnel. Nous nous retrouvons la semaine pour parler d’un nouveau sujet. 

A bientôt, 

Baptiste